ENOCH AMISI : BIENTOT « DIEU DU COEUR « 

0
213

Déjà en studio pour l’enregistrement de son tout premier album, Enoch Amisi anticipe de prime à bord avec son maxi single  » Dieu du cœur  » , prêt à sortir sur le marché de disque.

 

Né en 1994 dans l’espace Kasaï,  Enoch rejoint très tôt à l’âge des 3 ans  Kinshasa la capitale de la République démocratique du Congo. 8 ans ont, dans une grande surprise, suffit pour voir le gamin chanter à l’école de dimanche, cela dans la joie et satisfaction des plusieurs personnes. Depuis lors, le jeune artiste croit en son don en ne lâchant rien sur son parcours étoilé.

 

Et pourtant, on n’a pas courte mémoire  qu’aux exigences parentales de voir Enoch finir d’abord les études, mélangées aux contraintes financières, le jeune Amisi voit sous l’œil inactif, sa tentative d’enregistrer en 2012  son album être avortée.

 

Quoi qu’il arrive, l’artiste musicien  talentueux n’abdique pas, plutôt change la forme de son combat artistique. Il serait selon plusieurs personnes, le plus actif des tous les jeunes artistes de la ville.

 

Le calendrier artistique d’Enoch Amisi explique tout. Cela va sans dire que le frère Enoch a participé aux plusieurs  concerts des grands. En 2016 à côté d’Enoch Ebadu. En 2017 à côté de la sœur Théthé Makabi  à Palm Beach sous la barbe de son idole Lifoko du Ciel. L’année 2018 reste la plus prolifique,  étant sanctionnée par 4 grands concerts. En Avril à côté de  Neville Kanono. En mai deux concerts à Zorobabel tabernacle avec la soirée d’adoration de Kinshasa et en juillet à l’honneur de l’anniversaire de révérend pasteur Benjamin Amisi qui est son oncle paternel.

 

Pour chuter,  » Dieu du cœur  » n’a que deux titres, cependant, le maxi single semble une éternité angélique. L’harmonie , le style , le charme , diversité  des nuances , l’articulation et succession des notes  , tous imbibés dans une  inspiration céleste , font preuve de la maturité et grandeur de ce surprenant  artiste musicien . Tendrement le frère Enoch Amisi a ému à la plume de Gospelcross , son vœu de voir son nouveau-né être consommé par l’épouse du Seigneur Jésus christ à travers le monde.

© 2019 Gospelcross / Jean Claude Cimbombo