BARUTI KASONGO:  » LE RETOUR AUX MILLES ETOILES « 

0
114

Les boiteux marchent. Les aveugles voient. Les sourds entendent. Les muets parlent. Les malades sont guéris. Les âmes sont délivrées. Voilà en résumé les faits qui ont marqué le  voyage missionnaire du révérend pasteur Baruti Kasongo. De Canada au Brésil, un crochet à Charlotte, BK a marqué l’histoire. En conséquence un accueil chaleureux lui a été réservé lors de son retour au Pays.

 

Il sied de le signaler que l’homme de Dieu a presque fait 3 mois de voyage missionnaire. Première étape fut le Canada où le thème de sa prédication fut :  » Docteur Jésus “, qui déjà, est  devenu un phénomène. Au finish, le père spirituel de Baruti tabernacle a eu le dessus sur le monde de ténèbres, et s’en sort avec  trophée.

 

En passant par Charlotte, l’infatigable Baruti s’est envolé au Brésil où il cartonne  avec  le même thème:  » Docteur Jésus “, mais également avec  » Monsieur nous voudrions voir Jésus ». Premièrement à Rio de Janeiro, le révérend Baruti a prêché dans l’église dirigée par un pasteur noir et pleine des noirs. Puis dans une autre dirigée par un blanc et aussi pleine des blancs. Comme d’habitude le Brésil a vu Jésus Christ se mouvoir et se manifester au grand étonnement des tous. Là il y gagne encore deux trophées.

 

« Comment ne pouvons-nous pas lui réserver un accueil digne de sa grandeur  » a prôné un grand groupe des croyants de Baruti tabernacle. À son arrivée au Pays le samedi 27 Novembre, une fête de célébration des trois trophées fut directement organisée pour une semaine. L’ambiance était au top. La joie, l’allégresse, et l’enthousiasme ont été au rendez-vous.

 

« Jamais, jamais » a laissé entendre Sylvain Bondo de Baruti tabernacle ,  » Depuis le départ de William Branham , personne n’avait raflé des trophées et des succès dans la démonstration des miracles et l’Évangile plus que Baruti Kasongo à ma connaissance ».  Étant insaisissable l’homme de Dieu a encore beaucoup à faire à travers le monde entier.

 

© 2018 Gospelcross/Jean Claude Cimbombo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 + 1 =